France US

Monétiser jeu social

Monétiser un jeu social est paradoxalement plus facile que trouver un modèle économique à n’importe quel autre type de contenu sur le web. Si la vidéo, la musique et les médias ont beaucoup de mal à trouver des méthodes pour rentabiliser leurs pages web, les jeux sociaux ont un boulevard pour gagner de l’argent grâce à leur création et cette page va tenter de vous présenter l’ensemble des méthodes capable de monétiser un jeu social.

Comment gagner de l’argent avec un jeu social ?

Dans ces petits jeu de social gaming, le joueur est d’abord confronté à un univers il est immergé dans un monde. Les éditeurs de jeux sociaux qui ont compris la force de l’immersion poussent le vice jusqu’à proposer au joueur de jeux sociaux Facebook d’acheter des biens virtuels en dépensant de la fausse monnaie dans le jeu. C’est une des méthodes les plus rentables pour offrir à son jeu un chiffre d’affaire et de la rentabilité.

Les biens virtuels

biens virtuels jeux sociauxLa plupart des jeux sociaux sont des jeux de gestion. C’est à dire que le joueur est sollicité à faire grandir une ville, un restaurant, une ferme, ou n’importe quel autre type de territoire virtuel. Pour accumuler des objets dans ces mondes virtuels le joueur à 2 possibilités : soit patiement d’accumuler des points ou de l’argent dans le jeu pour les convertir en accessoires , soit de manière plus radicale comme nous l’avons vu dans la partie social gaming de déposer de l’argent réel dans le jeu (via carte bancaire ou micro transactions par son téléphone mobile). L’achat de biens virtuels avec de l’argent bien réel pour le coût explique pour une grosse partie les bénéfices des grands éditeurs de jeux sociaux. On dit que seul 2% des joueurs de ce type de jeu sont prêt à dépenser, en moyenne 10$/mois, pour accélérer leur développement dans le jeu. Quand on estime le nombre de joueur des derniers jeux Zynga à 100 millions d’actifs par mois on peut s’imaginer les bénéfices générés…

Les offres sponsorisés

Nous avons donc bien compris que tout tournait autour des accessoires et biens virtuels. En effet, les bons jeux sociaux savent créer une sorte d’économie parallèle au sein de leur scénario. L’idée est donc de réussir à convaincre les 98% de joueurs réticents à dépenser de l’argent directement dans le jeu. Une idée est apparue : offrir de l’argent virtuel aux joueurs contre une action publicitaire. Un formulaire, ou un visionnage d’une vidéo contre quelques euros virtuels dans un jeu. C’est ce qu’on appelle des offres sponsorisées et de nombreuses entreprises aujourd’hui ont adopté ce système pour avoir une population monétisée plus importante.

La publicité dans les jeux sociaux

Rien de neuf sur ce point. Utiliser les bonne vieille technique de bannière au CPM, CPC ou CPA pour des contenu qui peuvent tout de même générer d’énormes audience c’est toujours assez intéressant. D’autant plus que les populations de joueurs sont en règle général des internautes actifs, avertis et souvent leaders d’opinion.

Monétiser son jeu avec l’inGaming

C’est peut être la méthode la plus qualitative, c’est à dire l’intégration de marques et de messages publicitaires dans les jeux non pas sous la forme de bannières mais véritablement dans le scénario du jeu. Ainsi dans farmville par exemple des marques se sont proposées pour créer des tracteurs à leur effigie, des cochons sponsorisés ou bien ont véritablement construit des quêtes ou aventures spécifiques à l’image de leur marque ou de leurs valeurs dans le jeu. CF Mcdonald’s

Voir l’excellent article sur la monétisation des social games

Monetisation_SocialGames

  • Qui sommes nous?

    1984 est la première agence conseil en marketing interactif spécialisée dans le jeu social. Nous concevons des dispositifs performants pour optimiser l’acquisition de clients et leur fidélisation. Contactez nous